NOTRE FONDATION

Présentation

La Fondation EMS Le Marronnier exploite un établissement médico-social de 56 lits et 10 places CAT, situé dans un cadre magnifique, au bord du Léman.

La Fondation à but non lucratif est reconnue d’intérêt public par l’Etat de Vaud. Elle est membre de l’Association vaudoise d’Etablissement médico-sociaux (HÉVIVA) et du Réseau Santé Région Lausanne (RSRL).

Valeurs & Missions

Concept d’hébergement et ses acteurs

A la Fondation EMS Le Marronnier, les collaborateurs, soutenus par le Conseil de fondation et la Direction, mettent tout en œuvre pour offrir un lieu de vie et de soins agréable et chaleureux aux personnes hébergées en long séjour et accueillant pour leurs proches.

L’équipe offre un accompagnement individualisé avec pour objectif le respect des désirs, des attentes et des besoins des résidents ainsi que de leurs proches, dans la mesure des ressources humaines, financières et matérielles disponibles.

Dans cet accompagnement, une attention particulière est vouée au respect de la dignité, de la sécurité, de l’intimité, de l’autonomie, de la liberté de choix, de mouvement et de pensée.

L’ensemble du personnel harmonise son travail en inter-professionnalité où chacun participe, selon ses compétences propres, aux étapes de la démarche d’accompagnement visant un objectif commun. La multiplicité des problèmes de santé de la personne âgée pose des défis qu’aucune profession ne saurait relever à elle seule.

La communication orale et écrite entre tous les acteurs (résidents, familles, personnel, Direction et partenaires) se fait dans un mode adapté. Divers moyens de communication sont mis en place, afin d’offrir une diffusion systématique et simultanée des informations. L’équipe et la Direction sont à disposition en tout temps pour des moments d’échange et d’écoute.


Valeurs

  • Garantir au résident son droit au respect de sa dignité d’individu et du caractère unique de sa vie.
  • Tenir compte des capacités et des ressources du bénéficiaire et lui aider à reconquérir ou maintenir son indépendance, ou l’accompagner dignement dans sa fin de vie.
  • Reconnaître le système familial dont la personne âgée fait partie, la comprendre et en tenir compte.
  • Valoriser et respecter le travail de chaque collaborateur.
  • S’engager à l’égard des partenaires à respecter les obligations contractuelles.
  • Veiller à la conservation de la liberté de choix et du pouvoir de décision de chacun.
  • Assurer une communication respectueuse et régulière entre bénéficiaires, familles, collaborateurs, direction et partenaires.
  • Garantir la sécurité physique et psychique de chacun.
  • Respecter l’environnement.

Objectifs permanents

  • Valoriser auprès de nos partenaires la qualité de nos prestations par une organisation performante et dynamique.
  • Gérer les ressources humaines en valorisant et respectant le travail de chacun en tenant compte des besoins des bénéficiaires pour l’adaptation de la dotation, la qualification et les compétences du personnel.
  • Gérer avec efficience les moyens financiers pour satisfaire aux exigences des bénéficiaires, du personnel, des fournisseurs et des partenaires.
  • Adapter le matériel aux bénéficiaires, aux familles et au personnel en offrant sécurité et confort.
  • Promouvoir l’institution et l’éventail des prestations à nos futurs clients, leurs proches et au BRIO en offrant un accueil, des moyens d’information et de communication adaptés.
  • Utiliser un outil commun à tous les métiers réunissant les informations individualisées pour chaque bénéficiaire, afin de planifier les actes à effectuer et en garder la traçabilité.
  • Accueillir et accompagner individuellement les bénéficiaires et leurs proches, tant pour les activités de la vie quotidienne que pour les démarches administratives.
  • Offrir une alimentation saine et équilibrée, adaptée à l’état nutritionnel, dans une ambiance conviviale et chaleureuse.
  • Prodiguer des soins et offrir des prestations socio-culturelles, individualisées respectant les critères de qualité : efficacité, sécurité, économie, confort et esthétique, tenant compte des besoins bio – psycho – socio – spirituel, en collaboration avec médecins généralistes et spécialistes, pharmacien, physiothérapeute, ergothérapeute, CMS, équipe mobile des soins palliatifs et de psychiatrie de l’âge avancé, service d’aumônerie, coiffeuse, pédicure, esthéticienne, intervenants extérieurs divers.
  • Maintenir des contacts avec l’environnement et la région en organisant et participant à des fêtes, des activités à l’extérieur.
  • Offrir hygiène, sécurité et confort dans l’entretien du linge et des chambres des bénéficiaires, ainsi que dans les locaux communs.
  • Accompagner individuellement les bénéficiaires et leurs proches lors de transfert, retour à domicile ou fin de vie.
  • Mesurer la satisfaction des bénéficiaires et de leurs familles.

Organigramme


Conseil de fondation

Maître Pierre-Alexandre SCHLAEPPI, Président
Monsieur Armand ROD, Vice-président
Madame Claire GLAUSER, Membre

Madame Marianne PASCHOUD, Membre
Monsieur Jean-François RAMELET, Membre
Madame Carol GAY, Directrice hors Conseil


Direction

Madame Carol GAY, Directrice
Madame Vesna COSTANZA, Responsable de l’accompagnement
Monsieur Hervé DEMIERRE, Responsable de l’accompagnement adjoint
Madame Magali BERTHET, Responsable de l’accompagnement adjointe Socio-culturel

Madame Nathalie BRACK, Responsable administrative, RH et qualité
Monsieur Jean-David PRIOU, Chef de cuisine
Madame Virginie DUPUIS, Cheffe de cuisine adjointe
Madame Katarina ANTUNES, Responsable hôtelière

Historique


L’ancien bâtiment de l’EMS Le Marronnier, où se trouvent actuellement l’administration et le Centre d’Accueil temporaire (CAT), date de 1905. La construction a été commanditée dans le but d’y accueillir un pensionnat de jeunes filles.

En 1956, Madame Eugénie Duruz a inscrit au registre du commerce une « entreprise individuelle » ayant pour but l’exploitation d’une maison de retraite privée.

En 1959, l’établissement est légué à l’Etat de Vaud avec pour mission de poursuivre l’accueil des personnes âgées.

Les premières discussions en vue d’un agrandissement débutent au début des années 90, pour aboutir, en 2000, à une volonté commune du comité de l’EMS et de l’Etat de Vaud, de mettre en conformité le bâtiment. En 2003, un concours d’architecture est organisé. Le projet lauréat proposé par le bureau d’architectes Alfonso Esposito et Anne-Catherine Javet est sélectionné.

Depuis son inscription au registre du commerce, en 2004, la Fondation EMS Le Marronnier, fondation à but non lucratif, exploite un établissement médico-social de 29 lits (20 lits C, 9 lits non médicalisés) et 4 places CAT. Après une longue procédure et des oppositions, les travaux d’agrandissement et de transformation débutent en 2012. En janvier 2014, sa capacité a été augmentée à 44 lits. Il n’y a plus de lits non médicalisés. Puis, depuis janvier 2015, l’agrandissement étant terminé, la Fondation exploite 56 lits longs séjours et 10 places CAT.